Datetree et org-capture


Voici une petite note qui m’a été chaudement demandée par l’équipe du chan #org-mode-fr sur IRC freenode à propos de l’utilisation de datetree sous org-mode.

Je ne vous l’ai pas encore présenté sur ce blog, mais pour faire court, org-mode est une extension de Emacs (que je ne vous ai pas présenté non plus) pour gérer ses notes, plannings, ToDo lists et bien plus.

Pour en venir au but, j’utilise org-mode pour compléter un fichier journal.org qui me sert de journal intime. Vous comprendrez donc pourquoi je ne vous donnerai pas ici un extrait de ce que peut contenir ce fichier.
Par contre, voici comment se définit un rangement de org-mode en « date tree ».

* 2011
** 2011-09 septembre
*** 2011-09-12 lundi

L’année se trouve en premier headline, suivi du mois puis du jour. Vous avez remarqué qu’on peut voir le nom des mois et des jours dans les titres correspondants.

Au travers de la fonction org-capture, suivant les paramètres des modèles demandés dans votre fichier .emacs, il est possible d’inscrire directement dans un tel arbre de dates tout ce que vous aurez en tête.

Pour ma part, je n’ai pas encore changé un iota de ce modèle donné dans le manuel org-mode. Mon fichier journal s’appelle journal.org et la trace chronologique laissée me gène dans mon journal intime car je ne fais pas mes entrées directement dans l’instant, mais plutôt juste avant d’aller dormir (et parfois bien après minuit, mais ne le dites pas à ma môman🙂 ).
En tout cas, voici comment je procède pour mettre en forme le cours de ma journée à la suite du headline de troisième niveau.

En passant par le c-C C de org-capture, j’ai tout de suite un headline de quatrième niveau qui est complété par ce timestamp. Le cas échéant, je remplace donc celui-ci par le titre de mon bref récit de l’événement que je rapporte ou si je veux le garder, je le met à la ligne en dehors du headline. Une fois la note finie, un c-C c-C l’enregistre dans le fichier. Si je veux à nouveau utiliser org-capture, il met automatiquement à la suite de la dernière note un nouveau headline de niveau 4 pour entrer un nouveau sujet.

Mais de plus en plus, je fais directement les modifications sur le fichier journal.org. Dans se cas, je continue à la main le date tree en ajoutant un headline de niveau 3 pour chaque jour.
À ce niveau, je fais toutes mes entrées au même moment sans me préoccuper s’il est plus ou moins minuit et si je devrai changer de date après avoir fait mon entrée.

Petit détail supplémentaire sur mon journal intime, j’ai pris pour habitude de finir mon récit de la journée avec un relevé de trois choses positives comme suggéré dans cet article (trouvé grâce à Frédéric Couchet) de la manière suivante :

**** 3 choses positives
     1)
     2)
     3)

Ce n’est pas forcément quelque chose qui donne la pèche, mais l’exercice a au moins ce mérite de faire rechercher ce qui s’est passé de bien dans la journée, histoire de ne pas se dire qu’on en a passé une complètement pourrie.
Juste une prise de recul sur la journée pour ne pas déprimer complètement sur ce sur quoi on a passé la majorité du temps et qu’on a peut-être pas fait aussi bien qu’on l’espérait.
C’est aussi peut-être parce que je ne note pas le pourquoi des choses positives que ça ne me fait qu’un léger effet (mais toujours positif🙂 ).

En conclusion, je vous laisse avec ce lien en anglais qui vous explique bien d’autres façons d’utiliser org-mode, org-capture et la disposition en date tree pour vos tâches, rendez-vous et bien d’autres applications.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s