Échelle de l’internaute


Il faut dire que je suis plutôt friand des conférences de Benjamin Bayart. Qui ici ne l’aurait pas remarqué ?
Benjamin Bayart par Lucy WattsDans ses conférences sur les changements sociaux (pour ne pas utiliser le barbarisme de « sociétaux ») qui suivent l’invention d’Internet et son utilisation, Benjamin nous explique les différents stades de l’évolution de l’internaute.

Vous trouverez l’extrait précis sur la partie « Dis maman, c’est quoi un internaute ?  » ici.

Ce que je nomme donc « échelle de l’internaute » ou « échelle Bayart », ce sont donc ces différentes étapes par lesquelles tout internaute passe pour finir par maîtriser complètement l’outil.
Mais attention, cette maîtrise n’est pas de l’ordre technique, mais de l’ordre de la prise et de la maîtrise de la parole publique.

En effet, Internet ne crée pas que des geeks à force de l’utiliser. Cette génération de bidouilleurs, hackers, programmeurs, … n’existe que parce que les outils ne sont pas encore tous définis et qu’il y aura encore longtemps besoin d’un barbu pour aller ouvrir le capot du serveur pour aller mettre les mains dans le cambouis du programme de publication.
Non, l’internaute, comme le conducteur n’a pas besoin de mettre le nez dans le moteur ou dans le goudron pour utiliser le réseau (internet pour le premier, le réseau routier pour le deuxième).
L’internaute n’a besoin que de savoir s’exprimer, écrire et raisonner pour être lu ou entendu.

L’apprentissage de la conduite sur Internet n’est actuellement fait par personne. Pas l’éducation nationale, pas la formation continue, aucune structure officielle qui soit.
Pour ma part, ce qui a le plus ressemblé à une éducation d’internaute dans mon cursus scolaire, s’est trouvé dans mes années de primaire où on nous demandait d’écrire un « texte libre » chaque semaine où le meilleur de la classe était lu en classe par l’auteur. Ensuite, on a essayé de m’enseigner d’être un peu intelligible dans mon raisonnement avec des idées en philosophie (quelques menues heures dans les quelques menues parties de mon emploi du temps d’ex-futur scientifique/ingénieur). Et enfin, j’ai eu le droit à une brève initiation à la communication lors de mes errances estudiantines.
Tout ça ne fait pas bézef sur toutes les heures passées à user mes fonds de culottes entre la fenêtre et le radiateur à apprendre à être un citoyen internaute. Mais je trouve que je suis plutôt bien loti, puisque j’arrive ici à écrire et à me faire entendre bon an, mal an.

En même temps, je pardonne volontiers les divers ministres de l’éducation d’avant 1995 qui ne pouvaient pas savoir qu’il existerait un moyen qui permettrait à tout citoyen d’utiliser sans aucune obstruction le discours public et de se faire répondre tout aussi librement par le même canal. Je suis juste un peu déçu que pour faire de bons citoyens on ait pas – depuis 200 ans – utilisé comme base la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen comme base. Comme si on avait voulu dans l’éducation nationale faire autre chose que des citoyens. Ce serait vraiment bizarre. On nous aurait menti ?

Pour en revenir au sujet de mon post, cette échelle de l’internaute se compose des barreaux suivants :

  • Acheteur/kikoolol
  • Lecteur
  • Râleur
  • Commentateur
  • Auteur
  • Animateur

Je vous laisse regarder les vidéos courtes ou longues à votre goût pour laisser l’auteur vous exprimer avec ses mots ce qu’il entend sous ces termes.
On est jamais si bien expliqué que par soi même.

Je ne sais pas où vous en êtes, mais je pense que je peux aller de temps à autres aller jusqu’au niveau de l’auteur en postant ici.
J’ai peut être parfois atteint le niveau d’animateur dans mes passages chez Forumactif ou en ce moment chez Framasoft, mais vraiment ponctuellement et loin d’être l’instigateur du réseau.
Il doit me rester quelque part à trouver mon ikigai comme disent les japonais.

En conclusion, après vous avoir présenté cette échelle, je classerai désormais mes posts aussi en fonction de l’échelle Bayart afin que vous puissiez trouver plus facilement ce qui peut vous intéresser chez moi en fonction de vos propres usages.
J’espère assez tôt arriver à utiliser pleinement Internet dans tout ce qu’il peut offrir en échanges culturels entre êtres humains.

Et vous, où en êtes vous ?😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s