Contraventions, novlangue et vidéo / Tickets, novlang and videotapes.


Juste avant le renforcement des actions de répression et de surveillance  donné par la LOPPSI et après les villes de Draguignan et de Cannes, la ville de Valenciennes passe à la vitesse supérieure en inaugurant un système de contravention par vidéo.

http://nord-pas-de-calais-picardie.france3.fr/info/nord-pas-de-calais/voiture-mal-garee-filmee–pv–61236509.html
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/02/23/01016-20100223ARTFIG00392-quand-les-cameras-envoient-des-pv-aux-contrevenants-.php

Désormais, tout contrevenant au code de la route (surtout au stationnement et à la circulation sur les voies de tramway) se verra notifié de sa contravention par la poste en attendant de voir arriver la contredanse électronique toute automatique bientôt dans vous boites e-mail ou directement sur votre relevé bancaire.
Donc, non content de ne faire que déplacer le problème de l’insécurité de l’hypercentre[1], la municipalité valenciennoise tient à ce que son centre ville puis le tour complet de ses boulevards soient surveillés étroitement[2].
Habitants du centre de Valenciennes, vous êtes ou vous serez bientôt en liberté surveillée. Si vous aviez des problèmes de stationnement dans votre rue, réjouissez vous, la municipalité a maintenant la permission de la loi et l’aval du comité d’éthique local pour vous faire cracher au bassinet du remboursement de la dette de l’état ou probablement plus au tronc pour les pauvres élus et les pauvres capitaines d’industries. Je ne ferai pas l’affront de parler des commerçants qui déchargent tant bien que mal leurs approvisionnements et qui seront les premiers à pâtir des foudres invisibles et coupées de la réalité du terrain des agents assermentés derrière leurs écrans.

Il est loin le temps du bon vieux procès verbal où l’agent avait l’occasion d’expliquer au justiciable avec la force de la justice et du bon sens la raison pour laquelle il était condamné à payer sont timbre-amende et peut être le cas échéant en faisant amende honorable ou en reconnaissant les faits et en se pliant à l’autorité, espérer une réduction de la peine. Désormais, la police municipale devient inhumaine. Elle est détachée de sa matière première pour ne produire plus que des contraventions à la chaine sans dialogue et sans échange. Je plains les policiers qui ont une conscience de leur travail premier et qui aiment leur métier. A ceux là, je dis que nous vivons une bien triste époque où le contact humain n’est plus considéré comme une valeur mais un aléas qui retarde le quota de contre-danse à allonger ou de rues à patrouiller carnet à la main.

Mais c’est le prix à payer à l’autel de la sécurité qui tout comme la productivité de l’usine doit toujours être de plus en plus forte, qu’importe l’Homme, ses sentiments ou ses besoins. A élire des hommes d’affaires ou des patrons à des postes politiques, on a forcément des politiques d’usine où il est toujours plus nécessaire de rentabiliser l’heure de travail hors de toute considération que cette heure est celle d’un homme à part entière.

A ces hommes d’affaire s’adjoignent des communicants, des « markéteux » qui vont vous développer des concepts fallacieux jusque dans les lois.
L’exemple type est ce terme sur-martelé de « Vidéo-protection ».

C’est un concept qui aurait son existence indéniable si les caméras étaient couplées à des mitrailleuses ou au moins à un flash-ball à répétition[3]. Uniquement dans ce cas, une caméra sera capable de protéger le citoyen.

L’idée qui pourrait se rapprocher le plus de ce que nos élus de droite ont pour consigne d’appeler « vidéo-protection », c’est la « vidéo-dissuasion » qui serait le fait qu’il faudra réfléchir à deux fois avant de commettre un délit en dessous une caméra de surveillance. C’est cette « vidéo-dissuasion » qui permet aujourd’hui de déplacer l’insécurité des centre-villes riches vers les banlieues pauvres. Mais cette dissuasion n’est ni létale (ce qui pose le niveau de menace au maximum), ni infaillible[4] et ne protégera pas indéfiniment de quelqu’un qui est un peu préparé ou malin.
Ce fait de faire prendre des vessies pour des lanterne ou en l’occurrence des caméras pour des fonctionnaires de police s’apparente fortement à la novlangue d’Orwell dans son 1984. Aujourd’hui, ce n’est donc plus la surveillance permanente ou le changement de sens des mots qui empêche les citoyens hyper-centrés de se croire en dehors de ce qui n’était qu’un roman tout frais sorti de l’esprit de son auteur en 1949. Il ne leur reste plus que la possibilité d’utiliser Internet comme seul porte-voix qui ne sera pas tranché par un rédacteur en chef qui se sentira le besoin de s’auto-censurer ou de rester dans le « politiquement correct », voir de guider la pensée de son lecteur (pour l’instant).

En conclusion, je suis en train de me dire que quiconque me sortira ce faux argument de « qui ne fait rien de répréhensible n’a rien à craindre d’être surveillé », je pourrai lui poser ces deux questions :
– Pourquoi s’habiller en dehors de la sphère privée s’il fait plus de 18°C ? Si on a rien à se reprocher, on a pas à se cacher ou à craindre le regard du policier.
– Quelle peut bien être la considération que vous porte votre élu ou même votre voisin s’il surveille vos déplacements comme le dernier des criminels ?

A vous de juger si vos déchets doivent aller chez le voisin, si votre liberté est un prix suffisant pour un espoir de sécurité, si – lorsque vous serez de l’autre côté du PV – vous ne sentirez pas non plus un goût amer.
Vous voulez voir ? Payez, comme on dit au poker. De toute façon, votre ville sera la prochaine quelque soit la couleur de sa municipalité.

[1] En pleine connaissance de cause, le responsable de la sécurité et de la tranquillité publique le confirme dans l’interview de l’organe de presse local ici : http://www.valenciennes.fr/fileadmin/PORTAIL/VA/Documents_telechargeables/Ville_de_valenciennes/Publications/valinfos/Val__infos_35_.pdf

[2] La toute fin de la vidéo de cet article de l’observateur du valenciennois est tout à fait éclairante. http://www.lobservateurduvalenciennois.fr/actualite/VIDEO.Valenciennes-:-Encore-plus-de-cameras-en-2010-1819.html

[3] Vous trouverez les instructions de construction et les logiciels en droits ouverts à cette adresse : http://jeremyblum.com/2009/05/15/nerf-sentry-gun_be-afraid/et vous pourrez les améliorer vous même avec l’arme à feu de votre choix. On arrète pas le progrès.

[4] Bien avant de vous laisser aller sur votre moteur de recherche préféré, pensez déjà aux diverses façons de ne pas se faire reconnaitre dans la rue. Quand on se prépare à commettre un délit, autant en commettre un deuxième en cachant se grimant en dehors des jours de carnaval.


Just before the reenforcement of the actions of repressions and watching given by the LOPPSI law and after the cities of Draguignan and Cannes, the city of Valenciennes make its move forward with the inauguration of a ticket writing though surveillance cameras.

So now, any driving code infringement (most parking tickets and driving thought tramway’s alley) will be sent a postal ticket. Future notifications might be electronically sent via e-mail or even directly on your bank statement.
Then, not satisfied to just put away the un-safety problem fron the hyper-center of the city (the richest part in french cities), Valenciennes’s city team wants that its all center-city first and all the city within boulevards to be closely watched.
Valenciennes’s center citizens, you are or you soon will be in probation. If you had parking trouble in your street, be happy, the municipality has the permissions of the law and of the local ethic council to make you pay for the debts of the state or more likely for the poor elected people and the poor industrie’s captain. I will not offense the shop’s workers who unloads their ordered goods from their cars and who will be the first to be the collateral damages of this unconnected to reality weapon of mass taxation.

Far away is the time of the written ticket when the officer was able to explain to the offender with the strength of the justice and some common sense the reason why he have to pay this ticket and may be with the proper contrition speech, hope to see his ticket reduced. Now city police has become inhuman. It is unconnected to its raw just to produce only tickets in line work without any dialog. I complain the policemen who have a work conscience and who love their work. To those I say that we are living a very sad era when human contact is considered as an accident witch get slower the quota of ticket or of length to walk.

But it’s the sacrifice to pay to the safety witch is as factory’s productivity as always stonger, whatever the human part, its sentiments or its needs. Electing business men or bosses to political responsibilities always result factories politics where it is necessary to get more work for less time without the idea that the time is one of a human being.

With these business men are the communicants, the marketing men who will develop false concepts even in the law.
The typical example is this over-heard term of « video-protection ».

This concept could be right if video camera were the eye of a Gatling gun or at least a flash ball machine-gun. Just in this case, a video recorder should be able to protect the citizen.
The idea that could be the most exact that our french conservatives politicians have to call « video-protection » is « video-dissuasion » that should be the fact tha we must think twice before doing a illegal act under a surveillance camera. It is this « video-dissuasions » that whips out the insecurity from the rich town center to the poor suburbs. But this dissuasion is nor lethal (witch should increase the treat level to the maximum), nor infallible and will not always protect from someone who is a little bit prepared or cleaver.
This fact to define a word for another or precisely here a video camera for a police agent is looking strongly like the Orwell’s novlang in his novell Nineteen eighty four. So today, it is no more the permanent surveillance or the fact to change the sense of a word for another that prevent hyper center citizens from believing that they are inside what was just a recent made novell in 1949. They just still have the possibility to use Internet as a loud speaker witch won’t be sliced by a chief redactor who will need to censor himself or to stay in the « politically correct », or worst, guide the thoughts of his reader (yet).

At last, I am thinking that anyone who will tell me « but if you don’t act illegally, you don’t have to fear to be watched », I could ask him these two questions :
– Why dressing ourselves outside our private homes if the temperature is more than 18°C ? If we have a honest mind, we don’t have to hide or fear the look of a policeman.
– What could be the esteem that give you your mayor or event your neighbor if he watch any of your moves like the last criminal ?

It’s up to you to judge if your thrashes have to go to your neighbor’s garden, if your liberty is a prize enough to pay for a hope of safety, if , when you will be on the other side of the ticket, you won’t’ have a bitter taste in your mouth.
You want to see ? Call, as they say in poker. Anyway, your city will be the next one whatever could be the people you elected.

[1] Hardware and software : http://jeremyblum.com/2009/05/15/nerf-sentry-gun_be-afraid/ and you can even improuve it with the weapon of your choice. Progress cannot be stopped.

[2] Far before I let you got to your favorite search engine, just think about the ways to not be recognized in the street. When you are preparing a crime, do you think you give a damn to the law that forbid you to desguize yourself when it’s not carnaval days ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s